Le bel âge : Trois ans déjà ! Séminaire Amazighs – Tamazight / Berbère(s) :

Responsable : Salem Chaker, Professeur à l’Université d’Aix-Marseille/Iremam (berbère)
Contact : chaker@mmsh.univ-aix.fr  ou  salem.chaker@univ-amu.fr

Le séminaire, initié par S. Chaker à la rentrée 2012, fonctionne régulièrement depuis trois années universitaires maintenant (26 séances sur trois ans). On voudrait en proposer ici un premier bilan, au moins factuel ; on laissera aux observateurs extérieurs et aux étudiants le soin de formuler une évaluation plus qualitative !

On nous permettra cependant quelques réflexions sur le contexte global et la visée générale du séminaire :

– En premier lieu, il met fin à une situation paradoxale puisqu’il n’existait pas à Aix de séminaire consacré spécifiquement au domaine berbère, alors que le pôle aixois est, depuis longtemps, perçu à l’extérieur comme le « second pôle français des études berbères », au point que certains collègues étrangers, sans doute de tempérament un peu optimiste, ont parlé de « l’École berbérologique d’Aix-en-Provence »…

– Il est aussi une affirmation de la légitimité et de l’autonomie d’un champ, modeste certes au plan de sa surface académique, mais ancré dans la tradition universitaire et scientifique française et européenne, depuis au moins un siècle et demi ; et désormais bien présent en tant que tel dans l’Université maghrébine (Tizi-Ouzou, Bejaia, Bouira, Agadir, Oujda, Fès, Rabat…).

– Il a voulu être un lieu de transmission et de réflexion autour d’un capital scientifique pluridisciplinaire considérable, remarquablement représenté à Aix à travers une documentation de premier ordre, un fonds d’archives berbérisantes originales encore largement inexploité, des publications de référence internationale comme l’Encyclopédie berbère ; et susciter chez nos chercheurs en formation « l’envie scientifique », et même, on l’espère, l’émerveillement : il y a tout cela à Aix !

– Il a surtout associé en permanence le va-et-vient entre savoirs constitués, réflexion théorique et observation (directe) des réalités du terrain, trop souvent niées, occultées, brouillées par le discours idéologique et la « norme » étatique omniprésents en Afrique du Nord sur toute matière linguistique, culturelle ou historique.

Mais revenons aux faits.

Un public conséquent, sinon nombreux, puisque le séminaire a régulièrement  réuni 10 à 15 personnes, composé par un noyau d’étudiants de Master, de doctorants et de quelques collègues fidèles.

Une présence et une implication active des étudiants qui ont assuré une part significative (environ la moitié) des interventions. Sur ce plan, on doit souligner que la stabilisation du public repose au moins en partie sur le fait que le séminaire est couplé au premier semestre avec un cours de Master (« ISL08 « Maghreb : approches plurielles »), ce qui lui assure la présence régulière d’un noyau d’étudiants, particulièrement motivés par ce mixage « Master/Doctorat » qui leur permet d’avoir à connaître des travaux de leurs camarades plus avancés. Ne sont listées ci-dessous que les interventions faites dans le cadre du séminaire, mais de fait, il est difficile de les séparer de manière tranchée du cours de Master, dont elles ont souvent été un développement, un approfondissement.

Des interventions riches et diverses, souvent très originales, marquées par leur ouverture :
Ouverture disciplinaire : linguistique et sociolinguistique, géographie, histoire (ancienne et contemporaine), sociologie, anthropologie ; même si la linguistique et la sociolinguistique restent prédominantes, il s’agit toujours de la langue dans la société et l’histoire.
Ouverture sur la diversité du monde berbère : Kabylie, Domaines chleuh, tamazight, rifain, chaoui, touareg, Siwa, Diaspora…
Ouverture sur les domaines voisins : arabe maghrébin (Maroc, Jbala…), « méditerranéens » (Corse, Frioul…).
Ouverture sur le Maghreb, avec les interventions régulière de collègues venus des institutions maghrébines : Alger, Tizi-Ouzou, Khenchela, Agadir, Rabat… Interventions qui apportent une image précise de l’état présent des études berbères en Algérie et au Maroc et ont permis un débat bien documenté sur les « nouvelles politiques linguistiques » au Maghreb.
Ouverture internationale également, avec l’accueil, pour des périodes parfois longues, et/ou les interventions de plusieurs étudiantes doctorantes venues d’Espagne et d’Italie.
Ouverture institutionnelle enfin par la collaboration renforcée avec l’Inalco et l’organisation des journées d’études, particulièrement stimulantes, le 11 mars 2014 (à Aix) et les 11 et 12 mars 2015 (à Paris), à l’occasion desquelles nos étudiants ont été, sinon tous brillants, du moins ont manifesté avec éclat leur motivation et leur sérieux.

Lieu d’échanges réguliers, de confrontation intellectuelle (parfois vive !), le séminaire a été aussi pour beaucoup d’étudiants l’occasion d’opportunités et d’initiatives scientifiques : rédaction d’articles (plusieurs sont parus ou à paraître dans l’Encyclopédie berbère, dans la Revue des Études Berbère de l’Inalco…), participations à des colloques ou journées d’études (en Algérie, au Maroc, à Paris…).

Les questions d’ordre méthodologique et épistémologique y ont bien sûr également trouvé leur place ; les étudiants ont pu exposer régulièrement les problèmes auxquels ils ont été confrontés dans la formulation de leurs projets mais aussi dans leur rapport, parfois difficile, à leurs terrains respectifs.

On espère ainsi que le séminaire a bien rempli sa mission principale : constituer un lieu de consolidation et de visibilité, tourné vers l’avenir, pour les Études berbères à Aix-en-Provence.
On remercie tous les intervenants – intervenants extérieurs, collègues aixois et étudiants –, et toutes/tous les fidèles du séminaire, pour leur présence assidue, leur participation active, et leur motivation.
Naturellement, la régularité et l’ouverture du séminaire n’auraient pas été possibles sans le soutien permanent de l’Iremam, soutien logistique et financier, qui nous a permis notamment d’accueillir de nombreux collègues venus du Maghreb ou de France.

L’Argumentaire de lancement (2012)

Réalité sociale et culturelle se déployant sur un territoire immense et diversifié, réalité éclatée aux plans géographique et géopolitique, le monde berbère est marqué par la diversité et la multiplicité de ses ancrages et des dynamiques qui le traversent. Diversité et éclatement qui n’excluent pourtant pas des continuités et des convergences importantes, parfois inattendues. L’approche pluridisciplinaire s’impose à l’évidence sur cet objet mouvant, en recomposition rapide.

Le domaine berbère concerne de fait ou potentiellement plusieurs − voire tous les − laboratoires de la Mmsh et plusieurs institutions et départements universitaires aixois. Par ailleurs, l’Encyclopédie berbère, publication pluridisciplinaire, soutenue à la fois par l’Inalco et l’Iremam, est le lieu régulier de la confrontation de la pluralité des approches sur les mêmes objets et constitue déjà un espace ouvert d’échanges et de réflexions communes.

Le séminaire entend ainsi contribuer à la consolidation et à la visibilité de cet « espace scientifique berbérisant aixois ». Il s’adresse à la fois :
– aux doctorants berbérisants de l’Université d’Aix-Marseille (ou d’ailleurs),
– aux nombreux doctorants (ethnologues, historiens, linguistes, politologues, géographes…) dont la recherche porte sur le nord de l’Afrique et susceptibles d’être confrontés aux réalités berbères,
– aux collègues enseignants-chercheurs et chercheurs spécialistes du nord de l’Afrique et plus largement de l’aire méditerranéenne.

Le contenu en est fortement interdisciplinaire et focalisé sur des questions faisant sens pour les différentes disciplines représentées (linguistique et sociolinguistique, anthropologie et sociologie, sciences historiques), sur des problématiques traversant l’ensemble du champ des études berbères. On y interroge l’objet « Berbère / Amazigh / Tamazight » dans ses diverses facettes, son histoire et ses développements récents, ses concepts, ses méthodes, ses acteurs, ses points forts et ses points aveugles.

Séminaire de recherche, il s’appuie toujours sur des travaux et publications récents, des recherches en cours menées par les enseignants-chercheurs initiateurs, par les doctorants, par les post-doctorants et par des collègues extérieurs appartenant au réseau de collaborations qu’entretiennent les initiateurs : Inalco (Paris), L’Orientale (Naples), Université de Leyde, Alger-Cnrpah (Alger), Universités de Bejaia et Tizi-Ouzou, Ircam (Rabat), Université d’Agadir…

Les séances et intervenants du séminaire depuis sa création

Le séminaire a lieu habituellement en salle A219 de la MMSH, de 10h à 12h, avec parfois une séance complémentaire de 14h à 16h en salle A102.

Séminaire berbère : Les étudiants studieux‎
Séminaire berbère : Les étudiants studieux‎

2012-2013
16 octobre 2012 :
* S. Chaker, J. Desanges, C. Roubet.« L’Encyclopédie berbère : son site Internet sur le portail du Cléo Revues.org− présentation et débat / Autour des fascicules XXXIII, XXXIV, 2012 et XXXV, 2013 »
– 13 novembre 2012 : « L’enseignement du berbère »
A Kinzi (Tizi-Ouzou) : « 1990-2012 : le Département de Langue et Culture Amazigh de Tizi-Ouzou, essai de bilan de l’enseignement et de la recherche »
* N. Abrous (Doctorante) : « Enseignement du berbère en Algérie et au Maroc : quel avenir pour la généralisation de l’enseignement de la langue berbère ? »
– 11 décembre 2012 :
M. Assam (Doctorante Inalco) : « Autour de la tribu kabyle : Aït Zmenzer »
– 18 décembre 2012 :
* S. Chaker : « La tribu, mythe ou réalité politique : éléments d’analyse sur le printemps noir kabyle de 2001  »
– 12 février 2013 :
K. Direche : « La vulgate historique berbère en Algérie ».
I. Sfaxi (Doctorante) : « L’onomastique libyco-berbère : une contribution l’histoire culturelle de l’Afrique du Nord antique »
– 12 mars 2013 :
H. Claudot-Hawad : « Touaregs (toujours) dans la tourmente »
* A. Bounfour (Inalco) : « Les études littéraires berbères : état des lieux et perspectives de recherche »
– 9 avril 2013 :
* R. Touati (Doctorant) : « Le berbère, une langue en danger ? »
* K. Chachoua : « Les ulémas (islahistes) berbère entre (1920-1954) : La dimension ethnique et sociologique d’un engagement politique
– 7 mai 2013 :
K. Chachoua : « G. Tillion photographe de l’Aurès (1934-1936) »
S. Chaker : « Amazigh/Berbère/Tamazight : dans les méandres d’une dénomination »
– 11 juin 2013 :
* M.-A. Hadibi (Univ Tizi-Ouzou) : « Les mathématiciens et le patrimoine local : Usages et stratégies (Le cas du Groupe d’Études et de Recherches sur l’Histoire des Mathématiques à Bejaia) »

‎Séminaire berbère : 10/12/2013, Intervention de R. Bellil (CNRPAH, Alger)‎
‎Séminaire berbère : 10/12/2013, Intervention de R. Bellil (CNRPAH, Alger)‎

2013-2014
– 8 octobre 2013 :
*R. Laabdellaoui (Ircam, Rabat), « Problèmes de l’aménagement du berbère au Maroc »
– 12 novembre 2013 : Interventions des doctorants et post-doc : Présentation de travaux (R. Touati, C. Ferreros-Pagès…)
– 10 décembre 2013 :
* R. Bellil (Cnrpah, Alger) : « Tradition orale du Gourara, Sahara algérien) »
– 4 février 2014 :
* I. Sfaxi (Doctorante) : « Une nouvelle inscription libyco-berbère de Tunisie »
N. Abrous (Doctorante) : « Les manuels scolaires berbères (Algérie/Maroc) »
– 11 mars 2014 (10h – 18h) :
Journée commune Iremam/LACNAD (Inalco) à la Mmsh, Aix :
« Langues de l’Afrique du Nord (berbère/arabe maghrébin) : Statut juridique vs statut réel. Evolutions récentes, là-bas et ici ». Interventions Iremam :
Doctorants : A. Landgrave-Ponce, N. Abrous, R. Touati, V. Serelli
Chercheurs : S. Chaker, S. Djemaï, C. Miller
– 8 avril 2014 :
* S. Djemaï : « Ibn Tunart (XIe siècle) : un manuscrit berbère médiéval exceptionnel »
* S. Chaker : « Le berbère : une langue à évolution lente ? »
– 13 mai 2014 :
* D. Abrous
(Inalco) & M. Assam (Doctorante Inalco) : « Dynamiques nouvelles du droit coutumier en Kabylie »
– 10 juin 2014 :
R. Touati (Doctorant) : « Pour une pédagogie de la convergence entre les variétés du berbère »

‎Séminaire berbère : 12-13/03/2015, Journées d’étude IREMAM/LACNAD, INALCO (Paris)‎
‎Séminaire berbère : 12-13/03/2015, Journées d’étude IREMAM/LACNAD, INALCO (Paris)‎

2014-2015
– 7 octobre 2014 :
R. Touati & S. Djemaï, « Enquête de terrain dans un îlot berbérophone isolé et menacé : Atlas blidéen (Algérie) »
– 4 novembre 2014 :
* M. Ameur et A. Boumalk (Ircam, Rabat) : « Présentation de travaux en cours (Mémorial Arsène Roux / Une région chleuh : le Sous »
– 9 décembre 2014  :
S. Chaker: « Langue, culture et identité berbère en diaspora »
– 16 décembre 2014. :
I. Hachi (Doctorant) : « Emergence de la Rahmaniyya en Kabylie au XIXe»
– 3 février 2015 :
A. El Mountassir (Univ. Agadir) : « L’expérience de l’enseignement du berbère dans l’université marocaine. Exemple de l’université d’Agadir »
–  11 et 12 mars 2015 : « Domaines berbère et arabe maghrébin : études linguistiques et sociolinguistiques »
Journées d’étude communes Iremam/LACNAD, à l’Inalco (2, rue de Lille, 75007 Paris). Interventions Iremam :
Doctorants : N. Abrous, I. Sfaxi, R. Touati
Masters : S. Erraïani, M. Kantouar, N. Mansri
Chercheurs : S. Chaker, H. Annouz
– 31 mars 2015, séance exceptionnelle :
A. Guedjiba (Université de Khenchela) :
10h-12h : « Le département de Langue et Culture Amazighes de l’Université de Batna (Présentation) »
14h-16h : « L’enseignement du berbère dans la région chaouie »
– 7 avril 2015 :
*  N. Abrous (Doctorante AMU) : « Enseigner des langues minorées : expériences berbère et corse »
* G. Cadorini (Labexmed/CCJ) : « Le frioulan et la politique linguistique actuelle dans le Frioul (Italie, région de Trieste) »
– 12 mai : Mena Lafkioui (Cnrs/Llacan, Paris) :
10h-12h : « Géographie linguistique berbère : variation, diffusion, évolution et classification »
14h-16h : « Le rifain en contact culturel et linguistique »
– 2 juin : Dahbia Abrous (Paris, Inalco) : « Qanun et développements récents des organisations villageoises et tribales en Kabylie »
[Salem Chaker, le 12 juin 2015]

« Berbère/Maghreb pluriel » (du 3/12/2013)
« Berbère/Maghreb pluriel » (du 3/12/2013)

 

‎Séminaire berbère : 02/06/2015, Pot de fin d’année (MMSH)‎
‎Séminaire berbère : 02/06/2015, Pot de fin d’année (MMSH)‎
‎Séminaire berbère : 02/06/2015, Pot de fin d’année (MMSH)‎
‎Séminaire berbère : 02/06/2015, Pot de fin d’année (MMSH)‎
‎Séminaire berbère : 02/06/2015, Pot de fin d’année (MMSH)‎
‎Séminaire berbère : 02/06/2015, Pot de fin d’année (MMSH)‎

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *