Archives de catégorie : Colloques conférences

Émotions et histoire dans les sociétés musulmanes

Chronique d’Ibn Iyas
Chronique d’Ibn Iyas

Kais Naouali et Pierluigi Lanfranchi animeront la première séance du séminaire  «Émotions et Histoire », le mercredi 19 décembre à la MMSH (Salle B279) de 17h-19h.

Le séminaire « Émotions et Histoire », à l’initiative du Centre Paul-Albert Février et de l’Iremam a pour ambition de promouvoir un objet d’étude novateur en histoire, celui de l’histoire des émotions et des affects. Cette première séance s’articule en deux temps. La première sera une discussion autour de l’étude de Ramsay MacMullen, Les émotions dans l’histoire, ancienne et moderne (2004). L’objectif  est de poser une première question méthodologique. Plus précisément, nous débuterons notre cheminement avec la question suivante : L’histoire des émotions peut-elle se faire ? Si c’est le cas, il semble qu’elle ne puisse faire l’économie d’une approche interdisciplinaire de la part des diverses disciplines des sciences humaines et sociales. À ce titre nous avons proposé à des étudiants, doctorants et chercheurs de différentes disciplines (histoire, littérature, philosophie, psychologie, sciences de gestion, histoire des religions etc.) de faire une lecture du livre de MacMullen, d’apporter leurs remarques autant que leurs critiques afin d’animer une réflexion et un débat collectif. Cette première étape, vise à ouvrir le débat sur la question épistémologique de l’émotion. En outre, nous nous proposons de mener une réflexion commune sur la possibilité ou non d’écrire l’histoire des émotions.

Continuer la lecture de Émotions et histoire dans les sociétés musulmanes

Journée d’études doctorales: la mise à l’écart en contexte migratoire

Vendredi 7 décembre 2012 de 9h à 18h, aura lieu à la MMSH (salle 101) une journée d’études doctorales intitulée la mise à l’écart en contexte migratoire : marges, tactiques et représentations (programme).

Organisée par un groupe de huit doctorants, dont deux rattachés à l’IREMAM (Arnaud Garcette et Annalaura Turiano) cette journée fait partie des initiatives lancées dans le cadre du programme transversal MIMED: Lieux et territoires des migrations en Méditerranée XIXe –XXe siècles.

Continuer la lecture de Journée d’études doctorales: la mise à l’écart en contexte migratoire

Vers un renouveau des études soudanaises en France?

Programme de la journée

Le Soudan, les deux Soudans depuis l’indépendance du Sud en juillet 2011, ont toujours été un objet de recherche marginal, si ce n’est insolite, dans le paysage académique français et plus largement francophone. Ceci est sans doute dû, dans une large mesure, à la situation de « marginalité multiple » (Ali Mazrui 1971) caractéristique du Soudan à l’ère contemporaine: il s’agit d’un espace frontière entre le Moyen-Orient et l’Afrique et, à l’intérieur du continent africain, d’une région charnière entre l’Afrique arabophone et l’Afrique anglophone, l’Afrique musulmane et l’Afrique chrétienne, l’Afrique de l’ouest et l’Afrique de l’est. A ce que mit en avant Mazrui il y a plus de quarante ans, il faut ajouter, en ce qui concerne l’expérience impériale/coloniale du Soudan, les impérialismes successifs que connut le pays (ottomano-égyptien de 1820 à 1885 et anglo-égyptien de 1899 à 1956), l’anomalie légale que constituait le Condominium anglo-égyptien et le rattachement du Soudan au Foreign Office britannique plutôt qu’au Colonial Office durant la première moitié du XXe siècle. En outre, le Soudan ne fut jamais la cible d’un mouvement de colonisation important en provenance de la métropole, à la différence du Kenya par exemple. C’est pourquoi le Soudan a suscité un intérêt limité dans l’ex-métropole britannique, tant dans la production littéraire et cinématographique « populaire » que dans l’univers académique. Enfin, l’obstacle linguistique a contribué à reléguer le Soudan à la périphérie des recherches universitaires francophones.

Continuer la lecture de Vers un renouveau des études soudanaises en France?

Iris Seri-Hersch

Iris Seri-Hersch est Maître de conférences en histoire contemporaine du monde arabe au Département d'études moyen-orientales, Aix-Marseille Université et chercheuse à l'IREMAM à Aix-en-Provence, France. Ses travaux portent sur l'histoire contemporaine du Soudan et de l'espace israélo-palestinien. Elle s'intéresse aux problématiques coloniales et impériales, aux questions éducatives, aux pratiques historiographiques, aux mémoires sociales et aux processus d'appropriation spatiale sur ces terrains en conflit.

More Posts - Website

Rencontre avec Howard S. Becker

Pour inaugurer sa cinquième année d’existence, le séminaire des Aspects Concrets de la Thèse (EHESS) accueille Howard S. Becker, sociologue américain, auteur de plusieurs ouvrages dont Outsiders et Ecrire les sciences sociales, pour parler du thème : « La fabrication des savoirs pendant la thèse ».

La rencontre aura lieu le lundi 05 novembre 2012 de 14h00 à 16h00, dans l’amphithéâtre de l’EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris.

L’équipe d’organisation: M. Govoreanu, M. Hunsmann, S. Kapp, J. Legrand et T. Loloum.

Pour plus d’informations sur le séminaire, consulter http://act.hypotheses.org/

 

 

Chiara Diana

Chiara Diana est doctorante en histoire sociale de l'Egypte moderne et contemporaine, à l'IREMAM, Aix-en-Provence, France. Son sujet de doctorat porte sur les politiques éducatives et sociales pour la création d'un système d'éducation et protection pour la petite enfance en Egypte, avec une attention particulière aux programmes de développement d’organismes internationaux (UNESCO, Banque Mondiale, UNICEF, USAID). Elle s’intéresse aussi à la citoyenneté et l'activisme des enfants dans l’Egypte post-Moubarak.

More Posts - Website

Stage d’initiation aux manuscrits arabes 2012

Comme chaque année, la section arabe de l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes organise une journée d’étude sur les manuscrits arabes. Le thème de la rencontre de cette année est « Approches du manuscrit arabe », et elle se tiendra le samedi 13 octobre 2012, de 9h30 à 17h, au Collège de France dans la salle Levi-Strauss (52 rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris).

Le stage s’adresse à tous ceux qui s’intéressent aux sources manuscrites, et notamment aux étudiants en master et aux doctorants. Pendant la journée, différentes approches des manuscrits – comme la codicologie ou le travail d’édition – seront présentées par des chercheurs et des doctorants.

A cette occasion, une présentation de manuscrits arabes conservés à la BnF sera également organisée par Marie-Geneviève Guesdon, conservateur chargé des collections de manuscrits arabes. Cette visite aura lieu le vendredi 19 octobre à 14h30 (sur inscription).

Pour le programme complet, cliquer ici. Pour plus d’informations, ainsi que pour le formulaire d’inscription, voir le site de l’IRHT.

 

ADRESS: journée de rencontre sur « L’écriture en Sciences Sociales »

L’ADRESS (Association des Doctorants pour la Recherche en Sciences Sociales) est une association qui a pour but de dynamiser les relations entre étudiants de 3ème cycle en Sciences Humaines et Sociales et de constituer un espace de rencontre et d’échange pour les jeunes chercheurs qui mutualisent leurs informations en termes d’emploi, d’appels à communication, d’appels d’offre etc., afin de promouvoir la recherche en Sciences Humaines et Sociales. Son action de promotion se manifeste à travers l’organisation d’évènements comme séminaires d’études, journées de rencontre et manifestations culturelles et sociales.

C’est dans ce cadre qu’elle organise, comme chaque année depuis sa création en 1996, une journée de rencontre autour du thème « l’écriture en Sciences Sociales » animée par Jean-Yves Trepos (professeur de sociologie à l’université de Metz et auteur de Ecriture de la Sociologie Essai d’une Epistemologie du Style en Sciences Sociales aux Editions La découverte). Etant le thème de fort intérêt pour tout futur chercheur, les doctorants de toutes disciplines confondues sont invités à y participer.

La rencontre aura lieu lundi 17 septembre de 15h30 à 17h30 salle G. Duby (MMSH)

Affiche_17/09/2012

Contacts :  ADRESS@mmsh.univ-aix.fr

Chiara Diana

Chiara Diana est doctorante en histoire sociale de l'Egypte moderne et contemporaine, à l'IREMAM, Aix-en-Provence, France. Son sujet de doctorat porte sur les politiques éducatives et sociales pour la création d'un système d'éducation et protection pour la petite enfance en Egypte, avec une attention particulière aux programmes de développement d’organismes internationaux (UNESCO, Banque Mondiale, UNICEF, USAID). Elle s’intéresse aussi à la citoyenneté et l'activisme des enfants dans l’Egypte post-Moubarak.

More Posts - Website