Archives de catégorie : Doctorat

Rencontres de la Halqa, association des doctorants sur les mondes musulmans aux époques moderne et contemporaine

Jeudi 6 et vendredi 7 juin 2013, la Halqa organise à Paris (Inalco et IISMM-EHESS) ses premières rencontres des doctorants travaillant sur les mondes musulmans aux époques moderne et contemporaine.

Répondant à l’objectif de l’association, ces journées ont pour but principal de favoriser les échanges entre les jeunes chercheurs, par-delà les barrières disciplinaires, géographiques ou chronologiques de leurs sujets de recherche. Ce sera en particulier l’occasion d’exposer des travaux et de discuter de questions épistémologiques entre doctorants inscrits en France. Peu de structures y favorisent en effet la confrontation de recherches qui ont pour dénominateur commun de porter sur des sociétés marquées par la culture islamique dans toute sa variété, avec toutes les doxa-s qu’entraîne ce point commun.

Continuer la lecture de Rencontres de la Halqa, association des doctorants sur les mondes musulmans aux époques moderne et contemporaine

Rethinking the Long 19th Century in the Ottoman Empire

Call for Papers

Graduate Workshop in Ottoman Studies at the University of Oxford, May 11, 2013

The Ottoman Studies Group at Oxford (OSGO), in cooperation with Ertegun House and the Middle East Center (MEC) at St. Antony’s College, is organizing a one-day graduate workshop in Ottoman Studies at the University of Oxford on May 11th, 2013. This one-day workshop aims to provide a forum for graduate students who focus on the Ottoman Empire from the late 18th to the early 20th century to present their research, exchange ideas and develop scholarly networks. Keynote speaker Professor Benjamin Fortna will open the workings of this workshop.

Continuer la lecture de Rethinking the Long 19th Century in the Ottoman Empire

Iris Seri-Hersch

Iris Seri-Hersch est Maître de conférences en histoire contemporaine du monde arabe au Département d'études moyen-orientales, Aix-Marseille Université et chercheuse à l'IREMAM à Aix-en-Provence, France. Ses travaux portent sur l'histoire contemporaine du Soudan et de l'espace israélo-palestinien. Elle s'intéresse aux problématiques coloniales et impériales, aux questions éducatives, aux pratiques historiographiques, aux mémoires sociales et aux processus d'appropriation spatiale sur ces terrains en conflit.

More Posts - Website

Un prix récompensant des travaux sur le genre au Moyen-Orient

L’association des études sur le genre au Moyen-Orient (Association for Middle East Women’s Studies, AMEWS) récompense chaque année un-e étudiant-e ayant produit un travail remarquable sur les femmes ou les questions de genre au Moyen-Orient. Le prix vise à encourager les travaux d’excellente qualité, susceptibles d’avoir un impact significatif dans ce domaine de recherche et au-delà.

Continuer la lecture de Un prix récompensant des travaux sur le genre au Moyen-Orient

Iris Seri-Hersch

Iris Seri-Hersch est Maître de conférences en histoire contemporaine du monde arabe au Département d'études moyen-orientales, Aix-Marseille Université et chercheuse à l'IREMAM à Aix-en-Provence, France. Ses travaux portent sur l'histoire contemporaine du Soudan et de l'espace israélo-palestinien. Elle s'intéresse aux problématiques coloniales et impériales, aux questions éducatives, aux pratiques historiographiques, aux mémoires sociales et aux processus d'appropriation spatiale sur ces terrains en conflit.

More Posts - Website

La militarisation du Sud de l’Empire : l’exemple du Fezzan libyen pendant la gestion coloniale de l’Italie et de la France de 1935 à 1951

Le Fezzan a joué pendant plusieurs siècles un rôle important en tant que zone intermédiaire entre Tripoli et l’Afrique noire ; la région, traversée par de nombreuses routes commerciales, profita du passage de marchandises et d’esclaves provenant des pays de l’hinterland. D’un point de vue géographique, il s’agit d’un groupe important d’oasis du Sahara central, situé sur le méridien de la Tripolitaine et du lac Tchad reliant le bilad al-Sudan avec la Méditerranée. Une zone d’échanges et de contacts entre trois groupes nomades (les pasteurs arabo-musulmans du nord, la confédération des Touaregs Ajjer de l’ouest tandis qu’au sud, la zone touche une partie du parcours de certaines fractions de populations noires appelées Tebou), des groupes sédentaires habitant dans des villages tels que Mourzouk, Brak et Sebha et des agriculteurs d’oasis vivant dans des hameaux de huttes de palmes. Les organisations sociales et spatiales liées au commerce transsaharien ont disparu avec l’affirmation du dernier Tanzimat ottoman (1835) et la prise de Tripoli par les Italiens (1911) : la région perdit de son importance et s’appauvrit progressivement. Elle fut occupée militairement par l’Italie seulement au début des années 1930 par la colonne Graziani, dans le cadre des opérations de reprise d’autorité et de création du nouveau Quatrième rivage de l’Empire. L’administration coloniale créée par Italo Balbo décida de diviser les territoires méridionaux libyens en quatre sous-commandements, gérés à partir de la fin de 1934 (par le  Décret Royal n° 3 décembre 1934/XIII n° 2012 , « Territorio Militare del Sud ») depuis Hun, dans la Jufrah, par un commandement général ; le Fezzan historique était situé pour les Italiens dans trois de ces avant-postes : Brak, Ghat et Murzuch. Chacun de ces trois sous-commandements comprenait des mudiriyyat  (cinq à Brak, quatre à Ghat et à Murzuch) ; les commandants y exerçaient le pouvoir politique, administratif et militaire, assistés d’adjoints et avec l’aide de certains carabiniers, tandis que le mudir représentait le lien entre la population fezzanaise et l’administration militaire ; il y avait quatre médecins militaires italiens à Brak, Ghat, Sebha et Murzuch. Concernant la scolarisation, on comptait quatre écoles italo-arabes et des kuttab, fermées au début de 1940 ; l’école était dirigée par un enseignant métropolitain et un enseignant  arabe.

Subdivisions provinciales de la Libye à l’époque de l’administration d’Italo Balbo (1934-40)
Source: ASMAE, Affari politici 1934-55, Elenco III cartone 54 fascicolo 20.

  Continuer la lecture de La militarisation du Sud de l’Empire : l’exemple du Fezzan libyen pendant la gestion coloniale de l’Italie et de la France de 1935 à 1951

Tommaso Palmieri

Doctorant de l'IREMAM en cotutelle avec l'Université de Pise (Italie)

More Posts

Rencontre des jeunes chercheurEs en études africaines

Rencontre nationale de jeunes chercheurEs

Paris, 11-12 janvier 2013

Organisée par une vingtaine de doctorantEs basés à Paris, Bordeaux et Aix-Marseille, cette rencontre nationale a pour but de renforcer les échanges entre jeunes chercheurEs tout en participant au décloisonnement des champs disciplinaires et des travaux portant sur l’Afrique du Nord et l’Afrique subsaharienne. Il s’agira donc de discuter des Afriques plutôt que de l’Afrique, en incluant dans les débats aussi bien les pays d’Afrique subsaharienne que le Maghreb, l’Égypte et Madagascar. Cet événement pluridisciplinaire offre un vaste éventail d’objets, de champs d’études et de questionnements passionnants, qui vont de l’anthropologie du phénomène religieux aux politiques du genre, en passant par les mises en scène de la mémoire et les enjeux du développement. Vingt panels seront ainsi présentés sur deux jours dans les locaux du CERI, de SciencesPo et de l’Université Paris 1 (Centre Panthéon).

A noter la participation d’Annalaura Turiano, IREMAM, au panel 3 « Acteurs des colonisations et des indépendances » le vendredi 11 janvier.

>> Accéder au programme complet

>> Accéder à la liste des intervenant-e-s et des discutant-e-s

.

Iris Seri-Hersch

Iris Seri-Hersch est Maître de conférences en histoire contemporaine du monde arabe au Département d'études moyen-orientales, Aix-Marseille Université et chercheuse à l'IREMAM à Aix-en-Provence, France. Ses travaux portent sur l'histoire contemporaine du Soudan et de l'espace israélo-palestinien. Elle s'intéresse aux problématiques coloniales et impériales, aux questions éducatives, aux pratiques historiographiques, aux mémoires sociales et aux processus d'appropriation spatiale sur ces terrains en conflit.

More Posts - Website

Post-doctoral Fellowship in Modern Arab Culture and Society

Postdoctoral Fellow in Modern Arab Culture and Society at Brown University

Middle East Studies at Brown University invites applications for a two-year post-doctoral fellow in Modern Arab Culture and Society, with an emphasis on social movements and youth culture in a global context. The ideal candidate will be fluent in Arabic, have extensive field experience in the Arab world, and be familiar with global development and political discourses on modern movements in the Middle East and beyond.

Continuer la lecture de Post-doctoral Fellowship in Modern Arab Culture and Society

Chiara Diana

Chiara Diana est doctorante en histoire sociale de l'Egypte moderne et contemporaine, à l'IREMAM, Aix-en-Provence, France. Son sujet de doctorat porte sur les politiques éducatives et sociales pour la création d'un système d'éducation et protection pour la petite enfance en Egypte, avec une attention particulière aux programmes de développement d’organismes internationaux (UNESCO, Banque Mondiale, UNICEF, USAID). Elle s’intéresse aussi à la citoyenneté et l'activisme des enfants dans l’Egypte post-Moubarak.

More Posts - Website

Visiting Assistant Professor in Islam and Religious Studies

Visiting Assistant Professor at the Mount Holyoke College

Position: One-year, Visiting Assistant Professor, beginning Fall, 2013. Five undergraduate courses, minimum administrative responsibilities. Candidate should be able to teach Introduction to Islam, Women and Gender in Islam, Islam in North America, and two other courses in Islam and/or related thematic topics in the Study of Religion. PhD preferred.

Chiara Diana

Chiara Diana est doctorante en histoire sociale de l'Egypte moderne et contemporaine, à l'IREMAM, Aix-en-Provence, France. Son sujet de doctorat porte sur les politiques éducatives et sociales pour la création d'un système d'éducation et protection pour la petite enfance en Egypte, avec une attention particulière aux programmes de développement d’organismes internationaux (UNESCO, Banque Mondiale, UNICEF, USAID). Elle s’intéresse aussi à la citoyenneté et l'activisme des enfants dans l’Egypte post-Moubarak.

More Posts - Website