What’s love got to do with Open Access? Un débat sur l’accès libre aux revues de sciences sociales

Open Access

Par Sabine Partouche et François Siino – En février dernier, plusieurs messages se sont croisés dans les boîtes mail autour des questions de l’Open Access (accès ouvert), reflétant visiblement des positions contradictoires face à une recommandation européenne. Celle-ci datait de juillet 2012 et allait dans le sens d’un accès ouvert aux résultats de la recherche scientifique financée sur fonds publics. Le premier appel, émanait du portail Cairn, inquiet des conséquences d’une mise à disposition gratuite trop rapide, et plaidait pour un régime spécial pour les revues de sciences humaines et sociales leur permettant de différer aussi longtemps que nécessaire cette ouverture. Au moment de sa diffusion, cette motion avait recueilli les signatures de 85 revues de SHS. Quelques jours plus tard, une tribune intitulée « Qui a peur de l’open access ? » était publiée dans Le Monde tandis qu’un deuxième appel lancé par Open Edition invitait les revues à ne pas signer la première motion, arguant qu’il s’agissait là d’ « un calcul à trop court terme face aux potentiels gains scientifiques, pédagogiques et, in fine, à la démocratisation de l’accès au savoir ». Le site « I love Open Access » recueillait à son tour des signatures[1]

Continuer la lecture de What’s love got to do with Open Access? Un débat sur l’accès libre aux revues de sciences sociales

Quelques considérations sur l’islamologie dans l’après 11 septembre

Depuis l’attaque terroriste contre le World Trade Center, l’islam est sans doute l’un des sujets les plus fréquemment cités à la une des journaux et des infos télévisées. Associé, à tort ou à raison, aux événements internationaux comme les conflits du Moyen Orient ou les droits de l’homme, ainsi qu’à des sujets sociétaux et nationaux comme les problématiques liées à l’immigration ou la liberté d’expression, sa présence écrasante dans l’actualité du monde globalisé s’abat presque quotidiennement sur tout un chacun sans que l’on puisse s’en défendre. Il va sans dire que cette hyper-médiatisation n’est pas sans risques : simplification excessive, voire caricaturalisation des faits, sensationnalisme et dramatisation conduisent à une vision déformée du fait islamique. Plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer la résurgence de stéréotypes dont les racines historiques vont aussi loin que la polémique du Moyen Age Latin contre « l’hérésie des Arabes ». Le « néo-orientalisme », dispositif interprétatif servant à combler le vide idéologique causé par la fin de la Guerre froide, est d’autant plus néfaste qu’il est devenu un paramètre de décision politique. De fait, l’islam, et la guerre des images qui sont censées le représenter, constituent un enjeu géopolitique majeur de ce début du XXIe siècle.

Continuer la lecture de Quelques considérations sur l’islamologie dans l’après 11 septembre

Le(s) cosmopolitisme(s) dans l’Égypte moderne et contemporaine : pour une approche historienne d’un objet polémique

Logo-MMSH-Picto-COULEUR_300dpi_RVBAppel à communications

Journée d’études, Aix-en-Provence, 27 septembre 2013

Cette journée d’études fait suite à une première réflexion, entamée à Alexandrie en 2010, sur la portée heuristique du concept de «cosmopolitisme» en histoire sociale et culturelle de l’Egypte moderne et contemporaine. Il s’agira de prolonger l’analyse des usages, des discours qui permettent de le penser, au-delà mais aussi en lien avec les cas d’études alexandrins, en élargissant le champ de la recherche aux autres villes égyptiennes.

Date limite pour le dépôt des propositions : 28 avril 2013.

Consulter l’argumentaire et les modalités de soumission sur le site de l’IREMAM: http://iremam.cnrs.fr/spip.php?article1911

Programme de la journée d’études

Angelos Dalachanis

Chercheur post-doctorant LabexMed / IREMAM

More Posts