Archives par mot-clé : Liban

Hassani Célia

Doctorante allocataire de recherche depuis le 01.10.2016

Contact : hassanicelia@gmail.com ; celia.hassani1@etu.univ-amu.fr

 

Directrice de thèse : Catherine Miller, Aix-Marseille Université/IREMAM

Co-directeur de thèse : Gilles Suzanne, Aix-Marseille Université/LESA

Sujet de thèse

Scènes artistiques libanaises et demande de politiques culturelles : quels enjeux sociétaux ?

Résumé

L’observation de l’émergence de politiques culturelles dans les pays du pourtour sud de la méditerranée rend compte des phénomènes de recompositions sociétales en cours et pose la question du rapport à l’art et de sa place dans les sociétés concernées.

Cette demande actuelle en matière de politiques publiques culturelles est un phénomène observable actuellement au Liban, mais aussi dans une grande partie des pays arabes. Plusieurs initiatives comparables ont vu le jour depuis une quinzaine d’années dans différentes sociétés arabes et, pour certaines, se sont renforcées dans le contexte des «printemps arabes».

Le cas de Beyrouth, en tant que scène artistique d’importance, est tout à fait révélateur de ce point de vue. Les questions de recherche que pose ce projet de thèse se nouent autour de cette corrélation entre déploiement de scènes culturelles et artistiques et consolidation des sociétés civiles. Il s’agira donc de montrer en quoi, à partir de différentes scènes sociales, celle des artistes, mais aussi celle des opérateurs culturels, des acteurs de la réception critique, voire même des publics, la nécessité d’une politique culturelle devient un objet de débat public en fonction duquel les acteurs justifient de ce qu’ils sont, pensent et sentent, mais aussi de ce qu’ils font.

Ce travail de thèse a trait à l’exploration et à l’interprétation de ce rapport de réciprocité entre mutation des formes artistiques et dynamiques sociales, en termes de production de pratiques artistiques et sociales, et de représentations individuelles et collectives, mais aussi d’élaboration de superstructures institutionnelles et politiques.

Affiliations scientifiques

Aix-Marseille Université/IREMAM

Aix-Marseille Université/LESA

Travaux universitaires

Subjectivités et altérités sur la scène culturelle de Beyrouth : cas des artistes palestiniens des camps de réfugiés, mémoire de Master 2, (sous la direction de Michel Agier), EHESS, Paris, 2012

Artistes palestiniens des camps de réfugiés de Beyrouth : situation d’interculturalité, mémoire de Master 2, (sous la direction d’Emmanuelle Savignac), Sorbonne Nouvelle, Paris 3, 2010

Langues

Français (langue maternelle)

Anglais (avancé)

Dialecte libanais (intermédiaire)

Formation

Master 2 (Recherche) Anthropologie Sociale et Ethnologie, École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris, (2011-2012)

Master 2 (Professionnel) Ingénierie des échanges interculturels, Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3, (2009-2010)

Licence (Professionnelle) Médiation culturelle de l’art : Conception et mise en œuvre de projets culturels : filière musique, Aix-Marseille Université (2007-2008)

Sciences sociales, révolutions, conflits…

Une discussion autour des travaux de Candice Raymond et Vincent Romani à l’Ifpo de Beyrouth

Les bouleversements intervenus depuis 2010 dans certains pays arabes n’ont pas eu seulement des conséquences politiques sur les scènes nationales et internationales. Ils ont également eu de fortes répercussions dans le champ intellectuel, et plus précisément chez tous les spécialistes des sciences sociales qui s’intéressent à ces pays depuis plusieurs décennies. Comme pour tout événement aussi massif et inattendu, il en a résulté dans un premier temps une « rupture d’intelligibilité »[1] (un temps remplie pour les besoins médiatiques par la parole empressée d’experts plus ou moins auto-proclamés), mais aussi la possibilité pour toutes les disciplines de réajuster leurs grilles de lectures, de construire de nouvelles interprétations, de dégager de nouvelles pistes de recherche… Continuer la lecture de Sciences sociales, révolutions, conflits…

Les relations franco-israéliennes pendant la guerre du Liban (1975-1990) au regard de la politique arabe française initiée à partir de 1962

Présentation de l’avancement des travaux de Roland Lombardi, doctorant IREMAM

.

Ruines romaines de Byblos, le Liban à la croisée des civilisations. © Roland Lombardi 2012
Ruines romaines de Byblos, le Liban à la croisée des civilisations.  ©Roland Lombardi 2012

.Au-delà de mon intérêt personnel pour les questions touchant le Moyen-Orient, l’histoire des relations franco-israéliennes ainsi que la « politique arabe » de la France, ce sujet de thèse est né de plusieurs observations.

Continuer la lecture de Les relations franco-israéliennes pendant la guerre du Liban (1975-1990) au regard de la politique arabe française initiée à partir de 1962

De crise en crise, l’horizon problématique du couple Liban Syrie

Statue de Hafez El Assad à l’entrée sud de Baalbek en 2004 (Cliché K. Bennafla, 2004)
Statue de Hafez El Assad à l’entrée sud de Baalbek en 2004 (Cliché K. Bennafla, 2004)

Mes recherches pour écrire un ouvrage sur le couple Syrie-Liban se poursuivent depuis bientôt dix ans. Heureusement pour moi (malheureusement pour les Libanais et les Syriens) elles n’ont pas perdu leur caractère d’actualité. Au contraire, la terminaison dramatique du contrôle militaire syrien sur le Liban (2005) et, quelques années plus tard, les débordements au Liban de la crise syrienne (2011- ?) ont ravivé leur pertinence.

Continuer la lecture de De crise en crise, l’horizon problématique du couple Liban Syrie

Elizabeth Picard

En savoir plus sur Elizabeth Picard sur le site de l'Iremam.

More Posts - Website

Nazar !

Extrait de l’album « Le carnet du dessinateur » 

Regards sur quarante ans de littérature pour la jeunesse dans le monde arabe, à Marseille

« Depuis toujours, je garde des « petits riens » qui peuvent sembler sans importance mais qui me rappellent certains moments de mon existence. Quand je les regarde, les jours anciens se mettent à revivre dans leur moindre détail. Sur cette page (ci-contre), j’ai mis quelques échantillons que j’ai pu conserver » écrit Muhî al-Dîn al-Labbâd en ouverture de son Carnet du dessinateur  [1],  recueil de considérations autobiographiques et de réflexions culturelles et artistiques de l’un des plus grands illustrateurs du monde arabe. Muhî al-Dîn al-Labbâd (1940-2010) était un monsieur de grande taille et d’un volume imposant surnommé « Monsieur Millimètre » par ses pairs tant son travail était réfléchi et précis jusqu’au moindre détail. Doué d’une culture visuelle sans frontière, riche des milliers de « petits riens » glanés une vie durant, il militait néanmoins pour l’émergence d’une image arabe consciente de ses origines. Il travaillait à recenser et égrainer ces origines : les tombeaux peints de la vallée du Nil, certes, mais aussi les tatouages sur la peau, les maisons décorées en Egypte à l’occasion du pèlerinage à la Mecque, les illustrations de la geste hilalienne et les miniatures des Maqâmât d’al-Harîrî, ou encore pêle-mêle, les dessins animés des pays de l’Est, les affichistes soviétiques, Tintin, les caricatures de Siné et toute chose dessinée pouvant nourrir un amoureux de l’image narrative.

Continuer la lecture de Nazar !

CHEVRE Mathilde

Doctorante de 2009 à 2013

Boursière AMI à l’IFPO de Damas depuis septembre 2010

Contact: machevre@hotmail.com

Carnet de recherche personnel: http://lirelelivre.hypotheses.org/

Directeur de thèse:  Richard Jacquemond, IREMAM

Sujet de thèse

La littérature pour enfants dans les pays arabes depuis 1967, projet et reflet des sociétés (Egypte, Syrie, Liban, Palestine)

Continuer la lecture de CHEVRE Mathilde