BINAGHI Francesco

Doctorant de 2011 à 2015

Allocataire de recherche du 01.10.2011 au 30.09.2014

Représentant des doctorants au Conseil de Laboratoire de 2013 à 2015

[Dernière mise à jour : 13.12.2015]


Directeur de thèse :
Pierre Larcher, Aix-Marseille Université / IREMAM

Sujet de thèse

La postérité andalouse du Ǧumal d’al-Zaǧǧāǧī

Résumé de la thèse

L’étude de la grammaire arabe est restée trop longtemps ancrée à la période fondatrice de cette discipline (IIe-IVe/VIIIe-Xe siècles). Cette thèse veut apporter une contribution sur des aires moins parcourues, telles la période post-classique et les périphéries du monde arabo-musulman ou, plus précisément, ses marges occidentales.

Le point de départ est représenté par un Persan du IVe/Xe siècle installé à Damas, ʾAbū al-Qāsim al-Zaǧǧāǧī, un des grammairiens arabes les plus connus aujourd’hui mais n’ayant pas joui, à son époque, d’un succès immédiat. Ce succès s’est construit petit à petit grâce à l’un de ses traités, le Kitāb al-Ǧumal fī al-naḥw. Après une présentation du grammairien et du texte en question, cette étude essaie de suivre la diffusion du Ǧumal à travers les régions et les époques depuis le moment de sa rédaction. Cette recherche mène en al-Andalus : alors que cet ouvrage semble être délaissé en Orient, il est adopté par les savants andalous comme l’un des textes de base pour les études grammaticales.

L’analyse des chaînes de transmission du Ǧumal et la recherche de ses commentaires montrent que ce traité n’a pas seulement été le texte grammatical principal dans cette périphérie du monde arabo-musulman, mais qu’il a aussi fini par devenir une sorte de miroir de l’histoire et de l’identité andalouses.

En commençant le voyage au IVe/Xe siècle, il est possible de parcourir l’histoire de ce texte de manière presque ininterrompue jusqu’à nos jours : d’Orient en al-Andalus au moment de la formation de la culture andalouse, puis d’al-Andalus au Maghreb (et en Orient) avec les vagues d’émigration andalouses, pour finir avec son editio princeps de 1927 à Alger.

Voir la fiche de la thèse sur Thèses.fr



Citer ce billet
Francesco Binaghi (2012, 20 mai). BINAGHI Francesco. Les carnets de l'IREMAM. Consulté le 21 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qf85