AYACHE Belkacem

Doctorant

Contact: ayabel@hotmail.fr

Directrice de thèse : Fabienne Le Houérou, IREMAM

Sujet de thèse

Entre acquisition et expropriation : une histoire de la propriété immobilière des pieds-noirs à Alger de 1830 à 1962

Résumé de la thèse

Après la signature des accords d’Evian, entre les représentants de la France et du gouvernement provisoire algérien, qui mettent fin à huit années de guerre, la situation de la population des français d’Algérie (pieds noirs) commence a devenir incertaine ainsi que celle de leurs familles et de leurs patrimoines.

En quelques mois, entre la fin du printemps et septembre 1962, des milliers de français quittèrent le pays dans une situation de chaos et un mouvement de désespoir.

Certains pieds-noirs détruisirent leurs biens avant d’embarquer, en signe de désespoir, mais la plupart partirent en laissant intact leurs patrimoines, beaucoup, en effet, espéraient pouvoir revenir.

Toutefois, un nombre non négligeable de Français est resté vivre en Algérie après l’indépendance, les accords d’Evian ayant laissé une possibilité aux pieds noirs de choisir entre quitter l’Algérie et perdre leurs biens ou de rester et devenir citoyens algériens et conserver leur patrimoine.

Néanmoins, leurs espoirs ont vite été anéantis, par la menace d’une vague de violence contre les harkis et qui pouvait les toucher, mais aussi par les décrets de nationalisation des terres et des commerces qui suivirent après l’indépendance. Ainsi, plusieurs propriétaires français ou algériens ont perdu leurs biens de manière totale ou partielle.

Mais avec les changements politiques et économiques de ces dernières années en Algérie, plusieurs pieds noirs et sociétés françaises installées à Alger avant l’indépendance, veulent récupérer leurs biens immobiliers laissés en 1962 ou quelques années après.

Cette situation va engendrer dans un futur proche des conflits entre les pieds noirs anciens propriétaires en Algérie et les propriétaires actuels, et aussi entre les gouvernements français et algérien, notamment, au niveau des procédures juridiques et les moyens pour trouver un arrangement équitable pour toutes les parties.

Problématique :

Quelle est l’origine historique de la propriété immobilière des pieds noirs à Alger ? Quels sont les évènements ayant conduit à la perte de cette propriété ?

Pour répondre à cette problématique, et pour une étude complète, j’ai choisi de baser  mes recherches sur trois thématiques (Histoire, Droit et Politique) essentiels à la compréhension de ce sujet, et qui jouent aussi un rôle primordial dans le règlement des conflits consécutifs aux volontés des pieds noirs de récupérer leurs biens.

Domaines de recherche

Histoire

Droit

Langues

Français – Arabe



Citer ce billet
La rédaction (2012, 20 mai). AYACHE Belkacem. Les carnets de l'IREMAM. Consulté le 21 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qf86