ABDEL JALIL Mohamed Ali

Doctorant depuis le 09 novembre 2012

 

Contact: mabdeljalil2003@yahoo.fr 

ou: mohamed-ali.abdeljalil@univ-amu.fr

 

Directeur de thèse: Richard Jacquemond, IREMAM

Sujet de thèse

Analyse de quelques traductions de la Sourate Al-Hajj [le pèlerinage] à la lumière de la déconstruction derridienne

Résumé

La tradition musulmane rapporte que l'une des caractéristiques les plus fondamentales du Coran, un texte sans auteur [sans auteur conscient ou individuel] (autrement dit: un texte, selon les musulmans, "révélé" par Dieu, à savoir: par l'inconscient collectif selon les termes de Carl Gustav Jung (1875–1961)), est qu'il est un texte polysémique par excellence (ḥammāl dhū wujūh: porteur de plusieurs visages). Ce qu'affirme plus tard la Déconstruction de Derrida qui défend l'idée que tout texte est ouvert, infini, sans centre fixe, sans auteur et que l'autorité appartient non pas au texte lui-même mais au lecteur. Aussi ʿAlī ibn Abī Ṭālib a-t-il recommandé de ne pas débattre avec ses adversaires sur la base du Coran, mais sur la base de la sunna [les dires, les actes et les approbations explicites ou implicites de Muḥammad]. Selon l'exégète As-Suyūtī (mort en 1505), Ibn ’Umar al Khattab aurait dit : "Que personne d’entre vous ne dise qu’il a acquis le Coran entier, car qu’en sait-il ? Beaucoup du Coran a été perdu ! Alors qu’il dise : J’ai acquis ce qui était possible [apparent]." (As-Suyūtī, Itqān, partie 3, page 72). L'exégète Muqātil ibn Sulaymān al-Balkhi (mort en 767) rapporte un hadîth [parole de Muḥammad] affirmant que "l'homme n'est un tout faqīh [jurisconsulte érudit] que lorsqu'il voit dans le Coran de multiples faces [sens, contenus, lectures]." (As-Suyūtī, Itqān, chapitre: «maʿrifat al-wujūh wa-n-naẓāʾir», Dar al-kitaāb al-ʿarabī, 1999, page 440). C'est pourquoi "Nul n’en connaît l’interprétation, à part Dieu" (III, 7), c'est-à-dire que toutes les interprétations du texte coranique se trouvent seulement dans l'inconscient collectif et apparaissent au fur et à mesure des lectures.

As-Suyūṭī (dans Itqān) relate une thèse, rapportée par Ibn Ḥanbal, expliquant les «sept lettres» par la possibilité qu’a tout mot du Coran d’être remplacé par sept synonymes. Ubayy ibn Kaʿb, un des secrétaires de Muḥammad chargé de la rédaction du Coran, va bien au-delà de la simple synonymie en établissant la légitimité de l’infinie liberté des variantes, à la seule condition, toutefois, que celle-ci ne débouche pas sur des contresens. L’on a même fait dire au deuxième Calife, ʿUmar, à qui l’on a attribué la première collecte des textes composant le Coran, cette affirmation: «Tout ce que l’on dit dans le Coran est juste (ṣawāb) tant que l’on ne substitue pas châtiment à pardon [c'est-à-dire tant que l’on ne commette pas de contresens].» Cela affirme le caractère polysémique infini du texte, ce que démontre plus tard la déconstruction de Derrida.

Si le Coran n'a pas de sens fixe, comme d'ailleurs tout texte, cela signifie que les exégèses orthodoxes et hétérodoxes ne sont donc que des possibilités parmi d'autres, possibilités qui ne sont pas plus véridiques que les autres, et par la suite que le Coran ne détient pas la Vérité absolue et fixe. C'est plutôt le lecteur qui détient une vérité subjective et individuelle.

Mon travail de thèse porte sur l'analyse de la sourate Al-Hajj [le pèlerinage], une sourate, de longueur moyenne (78 versets), qui reflète deux types de discours: mecquois et médinois, prédicatif (exhortatif) et législatif, sourate typique pour étudier la polysémie. La thèse est articulée autour de trois axes principaux de recherche:

  • une étude de la polysémie du texte de départ (l'original arabe: la sourate Al-Hajj);
  • une étude de la polysémie du texte d'arrivée (les traductions françaises) pour montrer comment la traduction réduit la polysémie; une étude du passage entre un texte ouvert et une traduction plus limitée pour donner des modèles de traduction;
  • une étude des rapports entre les exégèses du texte de départ et les traductions en fonction de la polysémie.

 

Domaines de recherche

Traductologie

Polysémie du texte coranique

Histoire de la traduction du Coran

Exégèses du Coran

Déconstruction de Derrida

 

Quelques articles publiés en arabe

1-    "ضياع الهوية أم هوية الضياع؟" ("Perte d’identité ou identité de perte ?");

2- "دين الأكثرية" ("La religion de la majorité")

3- "مفهوم الوحدة" ("Notion de l’unité") ;

4- "بضع ملاحظات في رمزيَّة الصَّليب" ("Quelques remarques sur le symbolisme de la croix") ;

5- "محاولة في التنقيب عن جذور العنف" ("Essai pour fouiller les racines de la violence") ;

6- "محاولة في البحث عن علاج للعنف" ("Essai pour chercher un remède à la violence") ;

7- "Conversion" (poèmes) ;

8-  "حول ندوة التأويل والتحريف في النصوص المقدسة" ("Sur le colloque : « interprétation et altération des textes sacrés » au monastère Mar Mussa à Nabk (Syrie)");

9- "همسات في أذن القمر" ("Chuchotements à l’oreille de la Lune « Selênê »") (poèmes);

10- "أثر العقيدة في تخلُّف وعي المعتقِدين" ("L’impact des dogmes (ou du credo) sur la régression des croyants");

11- "الإسلام والإرهاب" ("L’Islam et le terrorisme");

12- "إنفلونزا الدعوة" ("La grippe du prosélytisme (da'wa)");

13- "ابن سينا ومسألة التقمص"  ("Avicenne et la métempsycose");

14- "مصادر الوهم" ("Les sources de l'illusion");

15- "امـتـلاك الحـقـيـقـة" ("La possession de la vérité");

16- "المرشدية دين الحرية Le murchidisme une religion de liberté" sur Academia: https://www.academia.edu/7029323/_Le_murchidisme_une_religion_de_liberte ; ou sur les liens: http://www.postpoems.org/authors/mabdeljalil/poem/620367 ; http://fernas.blog.com/2006/12/%D8%A7%D9%84%D8%B7%D8%A7%D8%A6%D9%81%D8%A9-%D8%A7%D9%84%D9%85%D8%B1%D8%B4%D8%AF%D9%8A%D8%A9/ ; http://www.d-alyasmen.com/vb/archive/index.php/t-4658.html .

17- "في مفهوم الصدفة" ("La notion du hasard");

18- "كلمات منك لك أنت" ("Des mots de toi pour toi");

19- "صنم القدوة" ("L'idole de l'exemple");

20- "حقيقة النبي" ("La réalité du prophète");

21- "الانكسار الدلالي في موشور اللاوعي الجمعي" ("La réfraction sémantique dans le prisme de l'inconscient collectif");

22- "ملاحظات في مفهوم الجهاد" ("Remarques sur la notion de djihad");

23- "وظيفة القرآن" ("La fonction du Coran"): publié dans le site de SSRCAW (Secular Studies & Researches Centre in Arabic World) (Centre d'études et de recherches de la laïcité dans le monde arabe): (http://www.ssrcaw.org/ar/show.art.asp?t=2&aid=339347), dans le site d'al-Hewar al-mutamaddin (http://www.ahewar.org/debat/show.art.asp?aid=339347&nm=1) et dans Maaber (http://maaber.50megs.com/issue_january13/spiritual_traditions1.htm);

24- "القرآن العربي نص مترجَم إلى العربية" ("Le Coran arabe: un texte traduit en arabe"): le site de SSRCAW (Secular Studies & Researches Centre in Arabic World) (Centre d'études et de recherches de la laïcité dans le monde arabe): (http://www.ssrcaw.org/ar/show.art.asp?t=2&userID=6063&aid=341103#443460) et dans le site d'al-Hewar (http://www.ahewar.org/debat/show.art.asp?aid=341103);

25- "قِطة شرودنغر وقسورة القرآن" ("Le chat de Schrödinger et le "qaswara" du Coran"). L'article est pubilé également dans: Al-Hewar (http://www.ahewar.org/debat/show.art.asp?aid=341984) et le SSRCAW (http://www.ssrcaw.org/ar/show.art.asp?t=2&userID=6063&aid=341984#444931);

26- "الألفاظ الأعجمية في القرآن ودلالتها والتحدِّي ومعناه " ("Les mots étrangers dans le Coran et sa signification; et le défi du Coran: que signifie-t-il?");

27-  "لماذا نقد القرآن؟" ("Pourquoi critiquer le Coran?");

28- "بعض الآثار السلبية للقرآن على حياة المسلمين" ("Quelques effets néfastes du Coran sur les musulmans");

29- "تعقيب على مقال -بعض الآثار السلبية للقرآن-" ("Commentaire sur l'article intitulé: Quelques effets néfastes du Coran sur les musulmans");

30- "كيف ينبغي فهم القرآن؟" ("Comment faut-il comprendre le Coran?");

31- "وأرسلَ لي..." (Et il m'envoya!");

32- "أكرم أنطاكي الحاضر الغائب" ("Akram Antaki, le présent absent");

33- "ما المقصود بالعلم في القرآن؟" ("Qu'entend-on par la science dans le Coran?");

34- "المعنى الكوني للإسلام" ("Le sens universel de l'islam");

35- "حول اللاعنف" ("Sur la non-violence") (entretien);

36- "كيف يحجب القرآن الرؤية؟" ("Comment le Coran obscurcit la vision?");

37- "Le Coran : texte révélé ou texte traduit ?" (sur Académia et également sur le Blog de Sami Aldeeb "Savoir ou se faire avoir" sur le lien: http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/07/12/le-coran-comme-un-texte-traduit-en-arabe/).

38- "عقيدة الوحش المجنَّح" ("Le dogme du monstre ailé");

39- "على هامش محاضرة الياس خوري في جامعة بروفانس" ("En marge de la conférence d'Elias Khoury à l'Université d'Aix-Marseille");

40- "جامعة دمشق: إلى أين؟" ("L'Université de Damas: pour aller où?");

41- "المأساة السورية: أزمة اقتلاع الجذور" ("La tragédie syrienne: une crise de déracinement");

42- "المعنى السِّـرَّاني الإسلام" ("Le sens théosophique de l'Islam");

43- "لنفكِّر في هذه الكلمات" ("Pensez sur ces mots");

44- "في مفهوم الاتِّباع" ("Sur la notion de l'imitation");

45- "كيف نقرأ قصص الأنبياء؟" ("Comment on lit les contes des prophètes");

46-"دور محمد في تأليف القرآن" ("Le rôle de Muhammad dans l'élaboration du Coran");

47- " بطلان الدعوة الدينية" ("La fausseté du prosélytisme religieux");

48- "الإسلام والعقل" ("L'islam et la raison");

49- "القرآن وتحجُّر اللغة" ("Le Coran et la sclérose de la langue");

50- "نشأة الكون بين الخلق والتجلي والأزلية" ("La cosmogonie entre la création, la manifestation et l'éternité");

51- "الأخطاء اللغوية والإنشائية في القرآن: رد على سامي الذيب" ("Les erreurs linguistiques et stylistiques du Coran: réponse à Sami Aldeeb");

52- "كيف يحجب القرآن الرؤية؟ (2)" ("Comment le Coran obscurcit la vision? (2)");

53- "بضع ملاحظات على أسلوب الالتفات في القرآن" ("Quelques remarques sur l'iltifât (l'énallage) dans le Coran") ;

54- "أخطاء القرآن اللغوية والإنشائية: قراءة تفكيكية" ("Les erreurs linguistiques et stylistiques du Coran: une lecture déconstructrice") disponible également en version PDF أخطاء القرآن اللغوية والإنشائية: قراءة تفكيكية  sur Academia sur  lelien: https://www.academia.edu/6984412/_ ; l'article est également accessible sur le lien de Maaberأخطاء القرآن اللغوية والإنشائية: قراءة تفكيكية;

55- "لماذا القرآن؟ ولماذا فيه أخطاء؟" ("Pourquoi le Coran? Et pourquoi il contient des erreurs?") (Version PDF: لماذا القرآن؟ ولماذا فيه أخطاء؟);

56- "L’analyse du Coran à la lumière de la déconstruction de DERRIDA La sourate XXII (Al-Ḥajj) comme modèle" sur le lien:

https://www.academia.edu/7137856/Lanalyse_du_Coran_a_la_lumiere_de_la_deconstruction_de_DERRIDA_La_sourate_XXII_Al-_ajj_comme_modele; il est également accessible sur MaaberL’analyse du Coran à la lumière de la déconstruction de Derrida;

57- "Où est le problème : dans l’islam ou dans les musulmans ?" (https://www.academia.edu/7156570/Ou_est_le_probleme_dans_lislam_ou_dans_les_musulmans_);

58- "القرآن وثقافة الخوف. كيف يشل القرآن نفسية المسلمين؟" ("Le Coran et la culture de la peur. Comment le Coran paralyse-t-il la psyché collective des musulmans?";

 

 

La plupart des articles de Mohamed Ali ABDEL JALIL (محمد علي عبد الجليل) sont accessibles sur:

1- le magazine et la maison d'édition Maaber (معابر): (http://maaber.50megs.com/indexa/al_dalil_ein.htm#abduljalil_ali),

2- le site Al-Hewar al-mutamaddin (الحوار المتمدن): (http://www.ahewar.org/m.asp?i=6063),

3- le blog Alwâh (ألواح) (http://alwah.net/Blog.asp?ID=463qh22V5U0),

4- le blog de Mohamed Ali Abdel Jalil (http://cham2013.canalblog.com/),

5- Academia: (https://univ-amu.academia.edu/MohamedAliAbdelJalil),

 

Traduction

Ouvrages traduits (du français vers l’arabe)

1- Dictionnaire de la non-violence (قاموس اللاعنف) (Jean-Marie MULLER, Éditions du Relié, 2005, 412 p.); la traduction en arabe a été publiée à Beyrouth en 2007 par Maaber pour la publication, Damas et par le Comité Libanais des Droits Civils, avec le soutien de l’Association espagnole NOVA;

(http://maaber.50megs.com/nonviolence_a/non_violence.htm)

2- De la non-violence en éducation (اللاعنف في التربية) (Jean-Marie MULLER, Paris, 2002, Unesco, 72 p.), Maaber, 2008;

3- Simone Weil, Anthologie (سيمون فايل. مختارات), Éditions Maaber, Damas, 2009;

4- L'enracinement, (التجذُّر) (Simone Weil), Éditions Maaber, Damas, 2010;

5- Ghandi, L'insurgé: L'épopée de la marche du sel (غاندي المتمرِّد: ملحمة مسيرة المِلْح), Préface de Bernard Clavel (Jean-Marie MULLER, Paris, Éditions Albin Michel, 1997, 289 p.), Maaber, (2011)

 

Articles traduits

1- « Le rôle de la femme dans la société de Palmyre », par Bachir ZUHDI, (de l’arabe vers le français), publié dans le livre « Moi, Zénobie Reine de Palmyre », Centre Culturel de Panthéon, Paris 2001, page 111;

2- « Vers une théologie de la spiritualité », par Stéphane VALTER, (du français vers l’arabe), webzine Maaber  

(http://maaber.50megs.com/issue_june05/spiritual_traditions2a.htm);

3- « Syrie, mille ans de l’histoire », par Samir ANHOURI, 5 articles, (du français vers l’arabe), webzine Maaber (www.maaber.org), (http://maaber.50megs.com);

4- « Le miracle arabe : Ce que l’Occident doit à l’Orient », par Paul BALTA, , (du français vers l’arabe), Revue Ugarit, Paris, hiver 2006, 3ème année, Numéro 7, page 24;

5- « Des symboles maçonniques au cœur de la psychologie jungienne », Conférence prononcée dans la Loge suisse Alpina, auteur inconnu, (du français vers l’arabe), webzine Maaber ;

6- « À propos de la guerre de Gaza : La violence n’est pas une fatalité, mais…», par Jean-Marie MULLER, (du français vers l’arabe), webzine Maaber ;

7- « Visite à Jawdat Saïd », par Jean-Marie MULLER, (du français vers l’arabe) webzine Maaber ;

8- « L’Iliade ou le poème de la force », par Simone Weil, (du français vers l’arabe), webzine Maaber ;

9- « Lettre à un religieux »,  par Simone Weil, (du français vers l’arabe), webzine Maaber ;

10- « L’amour de Dieu et le Malheur »,  par Simone Weil, (du français vers l’arabe), webzine Maaber ;

11- « Les appartenances multiples chez Amin Maalouf », par  Evelyne Argaud, (Inalco, Paris) (du français vers l’arabe), webzine Maaber.

 

Formation

2011           Master2 en traduction (français - arabe), parcours: recherche, Université d'Aix-Marseille;

2008           Master en traduction (français – arabe), Parcours: Professionnel – l’Institut Supérieur d'Interprétariat et de Traduction de Damas (ISIT);

2008           Licence de traduction assermentée (français – arabe);

1999           Diplôme en méthodologie de l'enseignement; Université de Damas;

1997           Diplôme d'études professionnelles en traduction (français – arabe), Université de Damas;

1996           Licence en langue et littérature françaises, Université de Damas;

1996           Diplôme en calligraphie arabe

 

Langues        

Arabe littéral et dialecte  syrien (langue maternelle)

Français (avancé)

Anglais (intermédiaire)

 


Mohamed Ali ABDEL JALIL

Doctorant de traduction Essayiste Traducteur (français/arabe)

More Posts - Website

Follow Me:
Facebook

Imprimer ce billet Imprimer ce billet

2 réflexions sur “ ABDEL JALIL Mohamed Ali ”

Les commentaires sont fermés.