À vos moteurs ! Inauguration de la Bibliothèque numérique « Ancienne école de traducteurs de Tolède »

Par Irene González González et Bárbara Azaola

al_rarabi La Bibliothèque numérique « Ancienne école de traducteurs de Tolède » vient d’être inaugurée. Il s’agit d’un ambitieux projet réalisé par la Fondation Ignacio Larramendi, la Fondation Mapfre et l’Université de Castilla-La Mancha (Espagne). L’objectif de ce projet est de mettre à la disposition des chercheurs et internautes un ensemble d’ouvrages traduits à Tolède aux XIIe et XIIIe siècles. Cette bibliothèque numérique propose un accès ouvert  à un vaste corpus constitué de plus de 1 500 manuscrits et livres rares, provenant de plusieurs bibliothèques européennes.

C’est parce que l’Ancienne école de traducteurs de Tolède a joué un rôle décisif dans la transmission du savoir grec et oriental dans l’Europe du Moyen Âge que Tolède, première grande ville musulmane reconquise par les chrétiens en 1085, est devenue un vaste atelier de traduction où des équipes de traducteurs ont traduit vers le latin puis vers le castillan nombre d’ouvrages rédigés par d’incontournables auteurs tels qu’Aristote, Averroès, Abd al-Rahman ibn Umar Sufi, Ptolémée, Avicenne, Maimonide ou Mohammed b. Muhamed Al-Fârâbî.

Ce patrimoine est aujourd’hui librement accessible. Grâce à plusieurs fonctionnalités et un moteur de recherche utilisant la Linked Open Data, la recherche s’élargit et s’enrichit de nouvelles voies, encourageant ainsi la trans/pluridisciplinarité : historique, littéraire et culturelle.

L’internaute a accès à la liste des traducteurs et des commentateurs ainsi que des auteurs traduits à Tolède. L’ensemble des articles, livres et travaux scientifiques liés à l’Ancienne école des traducteurs de Tolède est également consultable sur le site. La bibliothèque numérique est moissonnée par Europeana et Hispana. Pour les non hispanophones, une version anglaise est en cours de construction.

Exemple de recherche précise d’un auteur :

1.  Sur le site web dans le champ « buscar polígrafo », introduire le nom de l’auteur, par exemple Farabi.

farabi1

     2.  On arrive à une nouvelle page avec une liste complète de toutes les références portant le nom de l’auteur.

farabi-2

3. Si on clique sur le nom d’al-Farabi, on accède à sa biographie avec quelques renseignements tels que sa langue de traduction, son métier principal, etc.

farabi 3

4. Si on clique sur « ver obras » de l’image 2 on accède à la liste des traductions et publications.

farabi-4

5. Si par exemple l’on clique sur le livre Declaratio compendiosa super libres rhetoricorum Aristotelis, cum tabula Lanciloti…, on accède à une nouvelle page web avec les coordonnées du livre choisi et le lien à partir duquel on peut le consulter.

 farbi-6

6. Enfin, on peut consulter l’ouvrage :

farabi7


Irene González González

Post-doctorante espagnole à l’IREMAM. Historienne et spécialiste sur la politique éducative y culture de l’Espagne au Nord du Maroc pendant le Protectorat (1912-1956)

More Posts - Website

Une réflexion sur « À vos moteurs ! Inauguration de la Bibliothèque numérique « Ancienne école de traducteurs de Tolède » »

  1. Bonjour,

    Dans le cadre de ma recherche de niveau universitaire, je suis à la recherche de documents qui relatent comment la traduction s’est faite. Autrement dit, on passait d’une langue à une autre de façon écrite, ou plutôt orale, puis écrite.

    Merci

    Salutations cordiales
    Karima

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *