Un prix récompensant des travaux sur le genre au Moyen-Orient

L’association des études sur le genre au Moyen-Orient (Association for Middle East Women’s Studies, AMEWS) récompense chaque année un-e étudiant-e ayant produit un travail remarquable sur les femmes ou les questions de genre au Moyen-Orient. Le prix vise à encourager les travaux d’excellente qualité, susceptibles d’avoir un impact significatif dans ce domaine de recherche et au-delà.

Prix: le prix consiste en une somme de 500 dollars, une plaque honorifique et une invitation à soumettre le papier pour publication dans le Journal of Middle East Women’s Studies (JMEWS).

Les résultats de l’édition 2013 du concours seront annoncés à la réunion de l’AMEWS lors du congrès annuel de la Middle East Studies Association (MESA), du 10 au 13 octobre 2013 à New Orleans, Louisiana, USA.

Conditions de participation: être étudiant-e (niveau master minimum) et avoir écrit un papier en anglais sur le sujet.

Modalités de candidature: rédigés en anglais et d’une longueur de 7’000 à 10’000 mots, les papiers doivent comprendre un résumé de 150 mots et une bibliographie. Ils doivent être soumis au format Word ou pdf. Le dossier inclura une page de titre avec les éléments suivants: nom de l’auteur, affiliation institutionnelle, programme d’études, titre du papier.

Les dossiers de candidatures doivent être envoyés par e-mail jusqu’au 15 mai 2013 à: jmews@yale.edu

Lauréate du prix 2012: Marie Duboc pour son papier intitulé « Where are the Men? Here are the Men and the Women! Surveillance, Gender, and Strikes in Egyptian Textile Factories ».

Source: http://www.jmews.org/programs/graduate-student-paper-prize/

.


Iris Seri-Hersch

Iris Seri-Hersch est Maître de conférences en histoire contemporaine du monde arabe au Département d'études moyen-orientales, Aix-Marseille Université et chercheuse à l'IREMAM à Aix-en-Provence, France. Ses travaux portent sur l'histoire contemporaine du Soudan et de l'espace israélo-palestinien. Elle s'intéresse aux problématiques coloniales et impériales, aux questions éducatives, aux pratiques historiographiques, aux mémoires sociales et aux processus d'appropriation spatiale sur ces terrains en conflit.

More Posts - Website

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.