Armées et révolutions arabes

Appel à communications

Journée d’études les 26 et 27 septembre 2012, Cercle de la Monnaie, Rennes

 organisée par le Centre de Recherche des Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan – pôle « Action globale et forces terrestres » 

Les révolutions et les soulèvements populaires en cours dans la majeure partie du monde arabe ont souligné le rôle crucial que pouvaient jouer les forces armées intérieures dans les bouleversements politiques qui affectent les Etats de la région. Même si la plupart de ces pays ont été (ou sont toujours) gouvernés par les forces armées ou par des dirigeants issus de cette institution, les changements actuels prennent place dans des contextes socio-historiques et des configurations politiques diverses. De fait, ces armées ont eu un rôle différent dans l’histoire de leur pays respectif et entretiennent des relations particulières avec l’Etat, ainsi qu’avec les sociétés dont elles émanent. Cela étant et en dépit de ce large éventail dans les relations armées-Etats, plusieurs questions communes émergent. Qui sont ces forces armées ? Pourquoi ont-elles été longtemps considérées comme des acteurs mineurs ou au contraire majeurs sur les différentes scènes nationales ? Quels rôles peuvent jouer les militaires dans ce qui apparaît comme étant une nouvelle séquence politique pour les pays arabes ? Comment peuvent évoluer les relations armées-sociétés dans un proche avenir ? Ce rôle est d’autant plus crucial que ces pays sont confrontés à un paradoxe : s’il semble acquis que dans les transitions dites démocratiques, les militaires doivent être tenus éloignés de la vie politique intérieure, le chemin vers la transition ne saurait se dispenser d’une implication politique de ces mêmes forces armées.
Ce colloque consacré aux « Armées et révolutions arabes » tentera de répondre à ces questions. Cette manifestation accueillera également des contributions se penchant sur le rôle des armées dans les transitions démocratiques qui ont touché l’Amérique latine, le Portugal, l’Espagne, l’Afrique subsaharienne ou les pays de l’ancien bloc soviétique et qui permettront d’éclairer cette séquence historique inédite.

Les propositions de communication doivent être adressées avant le 30 juin 2012, par courrier électronique aux organisateurs, Saïd Haddad et Marie Baize-Robache, à l’adresse suivante : armees.revolutionsarabes@st-cyr.terre-net.defense.gouv.fr

Les résumés devront être rédigés en français ET en anglais, en une quinzaine de lignes, et accompagnés des coordonnées et de l’affiliation de l’auteur.
Date de notification : le 15 juillet 2012.
Date d’envoi des communications définitives : le 1er septembre 2012. Elles peuvent être rédigées en français ou en anglais.



Citer ce billet
Iris Seri-Hersch (2012, 17 juin). Armées et révolutions arabes. Les carnets de l'IREMAM. Consulté le 22 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qf8c

Iris Seri-Hersch

Iris Seri-Hersch est Maître de conférences en histoire contemporaine du monde arabe au Département d'études moyen-orientales, Aix-Marseille Université et chercheuse à l'IREMAM à Aix-en-Provence, France. Ses travaux portent sur l'histoire contemporaine du Soudan et de l'espace israélo-palestinien. Elle s'intéresse aux problématiques coloniales et impériales, aux questions éducatives, aux pratiques historiographiques, aux mémoires sociales et aux processus d'appropriation spatiale sur ces terrains en conflit.

More Posts - Website