« Se réveiller conservateur, s’endormir progressiste » : le dialogue entre mouvements de gauche et islamistes en Tunisie

WafawEn mai 2015, le colloque  « Gauches-Islamistes : pourquoi tant de haine ? Historicité et actualité, défis et réponses à la fracture idéologique des oppositions arabes » se tenait à Aix-en-Provence sous l’égide du programme WAFAW (When Authoritarianism Fails in the Arab World, European Research Council), de l’Institut américain des universités (IAU), de l’Institut de recherche et d’études sur le monde arabe et musulman (Iremam), et de la Fondation Camargo. Nicolas Dot-Pouillard, organisateur du panel Tunisie, donne les clés de lecture permettant de contextualiser les entretiens réalisés avec les deux participants tunisiens : une députée du parti Ennahda et de l’ancien numéro deux du parti Ettakatol.
(Voir aussi le billet précédent Gauche-islamistes en Algérie…)

Continuer la lecture de « Se réveiller conservateur, s’endormir progressiste » : le dialogue entre mouvements de gauche et islamistes en Tunisie

Les ressorts politiques de la mobilisation jihadiste en Europe

Entretien de Sari HANAFI* avec François BURGAT (IREMAM ERC-WAFAW)

***

SH : Quels sont le profil et les motivations des Européens qui rejoignent l’Organisation de l’État Islamique (OEI) ?

FB : Les statistiques disponibles étant encore partielles, et compte tenu de la difficulté présente pour la majorité des chercheurs à accéder au terrain, je préfère donner à mes réponses le statut d’hypothèses, fondées sur des déductions et des recoupements prudents, plus que sur des certitudes quantitatives absolues[1]. S’agissant des Européens qui gagnent la Syrie, ou en particulier des Français (qui, semble-t-il, viendraient plus spécialement du sud de la France[2]) la majorité d’entre eux sont d’ascendance maghrébine. Une minorité (20 %), à laquelle la littérature médiatique dominante a souvent donné une importance disproportionnée[3], est constituée de Français Continuer la lecture de Les ressorts politiques de la mobilisation jihadiste en Europe

Francois Burgat

En savoir plus sur François Burgat, CNRS IREMAM – ERC WAFAW

More Posts - Website